Les Soudanais manifestent devant le QG de l’armée à Khartoum

Spread the love

Des slogans hostiles au gouvernement lors des manifestations à Khartoum… L’image est devenue banale au Soudan ces dernières semaines.

Sauf que ce samedi, les protestataires se trouvent devant le Quartier général de l’armée. Une première depuis le début du mouvement de contestation le 19 décembre dernier.

Des milliers de manifestants sont descendus dans la rue à l’appel de l’Alliance pour la liberté et le changement en chantant « une armée, un peuple » et réclamant le départ du président Omar el-Béchir.

Ce n’est pas la première fois que les manifestants essaient de marcher vers de lieux symboliques du pouvoir. Ils avaient jusqu’ici toujours été repoussés par des tirs de gaz lacrymogènes.

La date choisie par les manifestants pour exprimer leur ras-le-bol devant le QG de l’armée est symbolique au Soudan puisqu’elle marque l’anniversaire de la révolte du 6 avril 1985 qui avait permis de renverser le gouvernement du président de l‘époque Jaafar al-Nimeiri.